Sujet

Je me sens tellement sujet à des mouvements d’humeur et de disposition, de vagues d’états qui font tellement partie de moi-même et qui viennent tellement d’ailleurs qu’il me semble naturel que l’on puisse se demander ce qu’est le sujet, sinon un espace de contraintes, un écosystème, un lieu où se manifestent divers phénomènes dont il n’est à tout prendre que le support, le cadre et la circonstance et, en même temps, de ce fait même, la régulation, bien que ce lieu soit lui-même continuellement mouvant. Le sujet est un écosystème mobile, un milieu mouvant, comme le perçoit bien Mrs Dalloway ou Virginia Woolf :

Je m’étends comme de la brume entre les personnes que je connais le mieux, qui me soulèvent comme j’ai vu les arbres soulevés la brume sur leurs branches ; cela s’étend si loin… ma vie… moi-même…

(10/08/11)